La Fête nationale du Québec, 24 juin 2020

24 juin

Le Grand spectacle de la Fête nationale du Québec « TOUT LE QUÉBEC À L’UNISSON » sera télévisé en 2020. Pandémie oblige, il n’y aura pas de rassemblements sur le territoire et c’est dans le confort de leur demeure que les Québécoises et Québécois seront conviés à un rendez-vous unique et exceptionnel sur les ondes de Télé-Québec, Radio-Canada, TVA et V. Une première pour les organisateurs de la Fête qui ont dû s’adapter et trouver de nouvelles avenues pour offrir aux citoyen.nes des festivités à leur image dans un contexte particulier. Les projets entourant la Fête nationale du Québec sont notamment rendus possibles grâce au soutien financier du gouvernement du Québec.

Historiquement, les célébrations du 24 juin sont associées aux célébrations antiques du solstice d’été en même temps qu’aux fêtes agraires qui marquaient autrefois le début de l’été. Durant le premier millénaire de notre ère, les célébrations du solstice d’été furent christianisées en Europe; l’Église catholique les plaça sous le patronage de Saint-Jean-Baptiste.

C’est cette fête chrétienne que les fondateurs de la Nouvelle-France importèrent d’Europe, dès les débuts de la colonisation. Le 24 juin 1834, l’éditeur de journaux Ludger Duvernay convia une soixantaine de personnes à un banquet champêtre pour discuter de l’avenir du peuple québécois. Cette réunion est à l’origine de « la Saint-Jean-Baptiste » comme Fête nationale. II a fallu attendre 91 ans plus tard, en 1925, pour que la législature de Québec déclare le 24 juin congé férié. Quant au drapeau fleurdelisé il fut consacré officiellement drapeau du Québec le 21 janvier 1948.

Le peuple du Québec devra attendre jusqu’en 1977 pour qu’officiellement la Saint-Jean devienne la Fête nationale et légale (fériée et chômée) du Québec.

www.fetenationale-montreal.qc.ca

fetenationale.qc.ca

Commentaires

commentaires