Festival Orientalys au Quai de l’Horloge du Vieux-Port

La 8e édition du Festival Orientalys aura lieu du 2 au 5 août 2018 au Quai de l’Horloge du Vieux-Port. Présenté par le Groupe Banque TD en collaboration avec le centre culturel marocain Dar Al Maghrib, le Festival Orientalys ancre ses amarres au Quai de l’Horloge après une 7e édition des plus réussies dans ce nouveau lieu.

Dans la lignée des années précédentes, le Festival Orientalys se donne pour objectif de proposer au grand public des prestations extérieures gratuites s’inspirant d’une culture orientale millénaire et offrant des croisements artistiques des plus créatifs. Un ensemble de spectacles en primeur, de créations spécialement conçues pour le festival, d’activités interactives, d’animation de rue, d’ateliers d’initiation aux arts orientaux et de dégustations seront au rendez-vous pendant quatre jours, favorisant ainsi rencontre et partage entre les différentes communautés.

Cette année sera marquée par le développement du volet international et la programmation de la scène TD qui prend de plus en plus d’ampleur, avec une place de choix aux spectacles marocains. C’est en fait le Maroc qui sera à l’honneur lors de cette édition grâce à la consolidation du partenariat avec le Centre culturel marocain à Montréal, Dar Al Maghrib, qui offrira une panoplie de spectacles, activités, ateliers et animations et, pour la première fois au Canada, l’installation de tentes sahraoui et caidale transportées spécialement du Maroc pour l’occasion.

Spectacles de la scène TD

La Scène TD célèbrera chaque soir un Orient à la fois millénaire et contemporain à travers une myriade d’artistes venus du Québec, d’Ontario, du Maroc, d’Algérie, de Syrie, d’Inde, de Chine, de Thaïlande, de Colombie et d’Italie.

C’est par un grand hommage au groupe mythique Nass el Ghiwan – surnommés par Martin Scorsese les « Rolling Stones d’Afrique » – que le groupe marocain Ahfad el Ghiwan donnera le coup d’envoi du Festival, en plongeant le public dans la nostalgie d’une époque d’antan. Les férus de tarab, de qudud et de chant classique arabe seront comblés par les grandes voix d’Ahmad Azrak et de Mohammad Rifi. Les amoureux des cultures nomades ne resteront pas sur leur faim avec deux spectacles concoctés spécialement pour cette édition : la nouvelle création d’Orientalys Bédouins en liesse parcourt les traditions nomades du Moyen-Orient dans une ambiance de fête survoltée, accentuée par un jeu de percussions endiablées, tandis que le groupe québécois Ayrad teinte son répertoire de couleurs touareg dans un spectacle baptisé Ayrad à la targui.

L’ambiance de folie du Festival se poursuivra avec les sonorités électroniques du groupe italien Kalàscima qu’il marie avec brio aux instruments traditionnels du sud de l’Italie, et culminera avec la grande star de la musique algérienne Naima Ababsa qui mettra le feu à la scène TD et livrera une prestation digne des étés les plus maghrébins.

Un voyage aux portes de l’Inde permettra aux festivaliers de découvrir la grâce et la complexité des danses classiques à travers le spectacle Yatra où se croisent les pas célestes des danses kathak et kuchipudi. Cette odyssée à travers l’Asie fera escale au royaume de Siam avec la Thai Dance Troupe of Ottawa et ses fascinants costumes aux mille et une couleurs qui relatent l’épopée mythique de Ramakien et posera enfin ses amarres au cœur de la Cité interdite pour découvrir les trésors d’une Chine millénaire à travers les pas enchanteurs de la troupe Hua Yun.

Enfin, cette année à Orientalys, les rituels de gnawa se réclament d’une parenté avec l’héritage des danses afro-colombiennes : le maître du gnawa Fathallah Cherkaoui conjuguera ses transes déchaînées aux rythmes effrénés des danses latines de la troupe Tondoa Folk.

Spectacles de la scène « La Médina »

Partagée entre les effluves de mets orientaux, les célébrations traditionnelles, les défilés, les expositions d’artisanat et les ateliers divers et variés, les spectacles de la scène de la Médina invitent le public à un moment de rencontre et de partage à travers des prestations interactives et des animations en continu.

Tout au long de ces quatre jours de festivité, le public aura la chance de choisir sur quel pied danser : se laisser tenter par un atelier de danse kathak pour retrouver la grâce indienne, faire ondules ses hanches en se risquant à la danse folklorique marocaine et au baladi ou bien discipliner son corps et son esprit en s’essayant aux arts martiaux tels que le kung fu ou le taekwondo.

Dans une ambiance festive et enjouée, les festivaliers pourront découvrir les danses d’Afghanistan, d’Iran et du Cambodge, participer à un mariage libanais en prenant part aux pas endiablés de la zaffé ou de la dabké ou admirer la beauté des caftans marocains et des tenues traditionnelles algériennes et thaïlandaises.

Ils pourront également goûter à la fièvre du raï, au rythme envoûtant des percussions japonaises, aux mélodies entrainantes de la musique arabo-andalouses et aux envolées raffinées des chants perses. En fin de soirée, les Dj d’Orientalys mettront le feu à la scène mixant mélodies traditionnelles, tubes pop et rythmes électro.

L’espace Pays d’Orient, une immersion dans les cultures orientales

L’espace « Pays d’Orient » s’inspire de la vivacité et de l’effervescence des souks de Damas, de Casablanca ou de Bangkok et se veut comme un carrefour d’échange vivant réunissant une diversité de cultures et de traditions (Maroc, Algérie, Mauritanie, Vietnam, Chine, Égypte, Liban, Iran, Thaïlande, Afghanistan, Azerbaïdjan, Syrie, etc.) : tissus multicolores, bijoux clinquants, objets d’artisanat rares, spécialités culinaires, épices aux parfums enivrants, célébration d’une multitude de rituels de naissance et de mariages, défilés de vêtements traditionnels …. Un bouillonnement continu d’activités et d’animations, des alliances inusités de sonorités, de senteurs et de rythmes créés par des dizaines d’artisans, de créateurs, d’artistes et d’animateurs qui transforment le Quai de l’Horloge en un ailleurs enchanteur !

Ateliers découverte

Dans la « tente ateliers », le public prendra part aux festivités et découvrira les arts traditionnels des pays d’Orient à travers des prestations interactives. Conteurs, danseurs, musiciens et artisans proposeront des ateliers gratuits de broderie, danse (indienne, marocaine, libanaise), peinture sur ombrelle, artisanat, percussions, calligraphie, beauté orientale et autres activités, pour grands et petits.

Orientalys8

Au Quai de l’horloge du Vieux-Port

Du 2 au 5 août 2018

www.festivalorientalys.com

Commentaires

commentaires


Laisser un commentaire